jeudi 16 juin 2016

Paris livré aux casseurs, le gouvernement est impuissant


Paris assaillie par les casseurs, l'hôpital Necker ciblé

Vitrines brisées, abribus vandalisés, voitures brûlées… Mardi 14 juin à Paris, rien ne semblait pouvoir arrêter les groupes de casseurs qui sont allés jusqu’à détruire les vitres de l’hôpital Necker en marge de la manifestation contre la loi Travail. Au total, 40 personnes ont été blessées, dont 29 policiers et 11 manifestants. Une escalade de la violence qui inquiète et une apparente impuissance à y mettre fin qui interroge.

Cela fait déjà plus de 2 mois que les grèves pourrissent la vie des français.
Avec les manifestations de l'extrême gauche et des syndicats, les rues de Paris sont livrées aux casseurs sans que le gouvernement n'intervienne pour faire cesser ce déferlement de violence gratuite.
Bien au contraire, ordre est donné aux forces de l'ordre de ne pas intervenir.


Nuit Debout : Un CRS révèle les ordres qui lui sont donnés ! - RMC (17/04/16, 13h)

Les gauchistes sont au pouvoir et dans les rues pour tout casser !

Avec un gouvernement de gauche et des casseurs de gauche, il ne faut pas s'étonner que la France soit livrée au chaos.

Pour arrêter une centaine de casseurs, il suffit d'une escouade de CRS, de policiers ou de militaires qui les emmènerait manu militari en détention dans l'attente d'être jugé et condamné à de la prison ferme et à rembourser les dégâts.

Thierry Cumps
www.cumps.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire