mercredi 8 juin 2016

La France en grève

La France

La France a été le théâtre d'importants mouvements sociaux cette semaine, confortant l'image d'un pays où le droit de grève est exercé jusqu'à plus soif par les salariés. Un cliché? Non, une indéniable réalité, selon une étude d'une fondation allemande indépendante.

L'institut WSI et la Hans Bockler-Stiftung se sont posé la question suivante : pour 1 000 salariés, combien de journées de travail sont perdues à cause de grèves ? La réponse est simple: tout dépend du pays... Au sommet du classement se trouve la France avec 139 jours perdus. Le Danemark (117 jours) et le Canada (104 jours) sont les deux autres pays qui complètent le podium. En queue de classement se trouvent les Etats-Unis (10 jours), la Pologne (6 jours), l'Autriche (2 jours) et la Suisse (1 jour).

La France est l'un des pays les plus endettés au monde et l'un des pays où le travail est le plus taxé.  
La faute à qui si on ne peut plus travailler en France ?

1) Au gouvernement qui donne des milliards d'euros chaque année aux syndicats pour que ceux-ci s'empiffre et grossisse au point de devenir un état dans l'état.

2) La faute aux syndicats qui ne représentent plus qu'eux même : des oisifs corrompus dont de nombreux représentants touchent des salaires pour des emplois qu'ils n’occupent même pas.

3) La faute aux entreprises qui délaissent le télétravail (travail à distance) qui permettrait à de nombreux salariés de travailler de chez eux, évitant ainsi le coût et la perte de temps des transports quotidiens, ainsi que le coût de la location de bureaux ainsi que leur gardiennage.

4) La faute aux salariés qui continuent de faire l'effort de se déplacer pour aller au travail pendant les journées de grève quitte à perdre 2 fois plus de temps que lors d'une journée sans grève. N'ont-ils toujours pas compris que lors d'une journée de grève de transport, il ne faut pas aller travailler si cela doit allonger votre temps de transport afin d'obliger le gouvernement et les entreprises à régler une fois pour toute le problème du droit de grève en France.

Si on continue comme ça, la France ne se relèvera jamais et son économie sera définitivement ruinée.

Thierry Cumps

Comme on ne peut pas annuler l'euro, il est urgent que le gouvernement retire la loi du travail "El Connerie" dont personne ne veut.

Voir aussi : agenda des grèves en France

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire