lundi 30 mai 2016

Attentats du 13 novembre : des parents de victimes refusent de payer leurs impôts

La lettre des parents à François Hollande

Lettre à monsieur le président de la République française,

Nous sommes les parents d’enfants assassinés le vendredi 13 novembre 2015 par vos amis djihadistes. Par conséquent, nous refusons de payer nos impôts qui serviront à défendre les assassins de nos enfants par l’intermédiaire des fonds de garanties alloués à leurs avocats, et à les entretenir ainsi que tous ces individus de cette espèce sur le sol français, notre patrie ! Qu’ils soient en prison ou dans ces soit disant « centres » qui ne verront pas le jour ou pas longtemps. ET TOUJOURS A LA CHARGE DU CONTRIBUABLE FRANCAIS SOLVABLE ! La somme que nous devons payer sera déposée sur un compte dans l’attente de loi qui indemnise les familles des victimes qui subissent les pertes et traumatismes physiques et moraux de leurs proches, morts pour rien, tués par des criminels entretenus, qui n’auraient jamais dus être libres et tuer en pleine rue en toute opportunité. Quand vous avez dit  » Moi président » je ferai en sorte d’être un exemple pour tous les français, vous avez menti. Vous êtes un désastre pour la FRANCE. Votre exemple est une catastrophe à tous les niveaux. La jeunesse française n’a aucun avenir et en fera les frais sous peu de temps. Nos enfants sont morts en victime en raison de votre laxisme et ingérence! Nous les avons éduqués simplement avec nos moyens et le fruit de notre travail tout en leur inculquant le gout des valeurs, de l’honnêteté, le courage et la discipline, ce que vous n’avez pas. Nous terminons cette lettre, avec aujourd’hui la honte d’être dirigés par un homme comme vous.

PS : Nos enfants avaient voté pour vous nous leur avions dit… cet homme vous amènera le mal ! Nous ne croyions pas si bien dire! Vous leur avez amené la mort.

Lire l'article complet ici !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire