lundi 8 juillet 2013

Discours lors de la cérémonie nationale d’hommage à Alain MIMOUN


Le président de la République a rendu hommage à Alain MIMOUN, combattant de la France libre, blessé à Monte Cassino, croix de guerre 1939-1945, avant de porter les couleurs de la France comme athlète. Vainqueur notamment du marathon olympique à Melbourne en 1956, il aura marqué profondément l’histoire du sport français.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire